LLDP#45: Expatriés

Agnès Desarthe a trouvé son anti-héroïne : Sylvie Vickery, femme passive et complexée – complexée par sa passivité –, capable de rester des jours entiers à observer un paquet de terre glaise avant de commencer à le pétrir. Sylvie est coincée entre un mari du genre solaire, Hector, brillant intellectuel tendance coq de basse-cour, et Lester, un fils en pleine crise mystique. « Je ne suis rien » se répète Sylvie, pendant que Lester supplie Dieu de « protéger ses parents ». Drôles de personnages, qu’on aimerait secouer pour les sortir un peu de leurs agaçantes obsessions ! (suite…)